Accueil

CASTOR & POLLUX

Retour
 
 Projet de rencontre de fratrie : CASTOR & POLLUX
 
Le Foyer Educatif LA PASSERELLE à Marolles en Hurepoix (ESSONNE) accueille 48 jeunes, entre 10 et 21 ans, dans trois pavillons pour des groupes mixtes avec des effectifs de 10 à 11 jeunes, et dans un service d’appartements partagés pour les jeunes de 16 ans ½ à 21 ans. Nous proposons un accompagnement éducatif individualisé s'articulant autour de : l'accueil, l'action éducative accompagnée d\'un travail avec les familles, l'insertion scolaire et professionnelle, l’apprentissage de l'autonomie et l'éventualité d'une orientation.

Nous savons que les liens entre frères et sœurs participent bien souvent à la socialisation des enfants dès la prime enfance. Sans ne faire que l’idéaliser, la fratrie est souvent le premier lieu où se croisent deux facettes de l’identité : identité personnelle et identité sociale. Les expériences fraternelles remplissent des fonctions essentielles : une fonction d’attachement, de sécurisation, de ressource, de suppléance parentale, mais aussi une fonction d’apprentissage des rôles sociaux. Nous  savons  que l’entrée dans la citoyenneté s’effectue par le biais du lien social.

Nous constatons que la question de la séparation des enfants d’une même fratrie est souvent citée comme un épisode douloureux des placements dans le cadre de la protection de l’enfance et qu’elle se pose continuellement aux professionnels, car le maintien des liens entre les enfants est souvent difficile. Si les professionnels du Foyer Educatif LA PASSERELLE sont venus à s\'interroger sur les liens fraternels, c’est pour faire suite à ce constat réalisé avec les différentes fratries accueillies dans l’institution. Les professionnels ont constaté un manque ou un effilochement du lien chez les jeunes accueillis d’avec leurs frères et sœurs. Un adolescent accueilli n’a pas toujours la possibilité de se retrouver avec ses frères et sœurs et il n’ose pas toujours demander des temps d’échanges car rien n’existe réellement pour cela.

Notre expérience de l’accueil de fratrie nous amène à entendre les demandes des jeunes en premier lieu. La complexité des situations de séparation familiale nous pousse à chercher une solution qui permettrait d’offrir à des membres d’une même famille la possibilité de se retrouver, de se rencontrer, selon des modalités adaptables en fonction de chacun. L’organisation des rencontres avec les membres d’une même famille dans le cadre de la protection de l’enfance est toujours pensé verticalement (parent-enfant) mais très rarement horizontalement (fratrie).

Pour répondre à ce manquement, nous avons créé un service appelé CASTOR & POLLUX en référence à la mythologie grecque. Ils sont les « fils de Zeus » et transportés au ciel, ils devinrent la constellation des Gémeaux. Ce service adossé à l’institution a l’ambition de préserver le lien entre des frères et sœurs. Nous avons créé ce nouveau service en nous appuyant sur cet établissement qui est déjà lieu de rencontres, cela nous permet de développer rapidement de nouvelles synergies avec l’expérience de prise en compte des publics concernés et la capacité d’évaluation des situations à risques. Le département de l’ESSONNE par le biais de la Direction de la Prévention et de la Protection de l’Enfance (DPPE) soutient ce projet.

Ce service CASTOR & POLLUX offre un lieu de rencontre pour des frères et sœurs. Dans un premier temps pour les jeunes accueillis au sein de l’institution qui n’ont pas d’espace pour jouer, discuter, vivre des moments avec leurs frères ou sœurs vivants en famille ou dans une autre institution. Dans un deuxième temps, nous avons pour ambition de l’ouvrir pour des enfants et adolescents accueillis dans d’autres institutions.

CASTOR & POLLUX propose une rencontre, un instant pour permettre l’échange, au travers d’une activité manuelle, ludique, un jeu de société, un jeu vidéo, une sortie, du shopping ou toute autre activité faisant lien. L’espace de ces rencontres se veut simple et adaptable à chacun en fonction des âges des enfants. En fin de rencontre, une photo instantanée est réalisée et donnée à chacun pour clôturer ce moment ; cette photo permet par la suite aux enfants et adolescents de se représenter l’instant vécu ensemble. Elle est à la fois unique et commune, car le système « polaroid » capte l’instant et le restitue et ce n’est donc jamais le même moment deux fois de suite. Chacun repart avec son souvenir et peut être l’envie, la capacité d’en créer d’autres.

Emmanuel BRETON, Directeur du Foyer Educatif LA PASSERELLE

 
Le Foyer Educatif LA PASSERELLE à Marolles en Hurepoix (ESSONNE) accueille 48 jeunes, entre 10 et 21 ans, dans trois pavillons pour des groupes mixtes avec des effectifs de 10 à 11 jeunes, et dans un service d’appartements partagés pour les jeunes de 16 ans ½ à 21 ans. Nous proposons un accompagnement éducatif individualisé s'articulant autour de : l'accueil, l'action éducative accompagnée d'un travail avec les familles, l'insertion scolaire et professionnelle, l’apprentissage de l'autonomie et l'éventualité d'une orientation.

Nous savons que les liens entre frères et sœurs participent bien souvent à la socialisation des enfants dès la prime enfance. Sans ne faire que l’idéaliser, la fratrie est souvent le premier lieu où se croisent deux facettes de l’identité : identité personnelle et identité sociale. Les expériences fraternelles remplissent des fonctions essentielles : une fonction d’attachement, de sécurisation, de ressource, de suppléance parentale, mais aussi une fonction d’apprentissage des rôles sociaux. Nous  savons  que l’entrée dans la citoyenneté s’effectue par le biais du lien social.

Nous constatons que la question de la séparation des enfants d’une même fratrie est souvent citée comme un épisode douloureux des placements dans le cadre de la protection de l’enfance et qu’elle se pose continuellement aux professionnels, car le maintien des liens entre les enfants est souvent difficile. Si les professionnels du Foyer Educatif LA PASSERELLE sont venus à s'interroger sur les liens fraternels, c’est pour faire suite à ce constat réalisé avec les différentes fratries accueillies dans l’institution. Les professionnels ont constaté un manque ou un effilochement du lien chez les jeunes accueillis d’avec leurs frères et sœurs. Un adolescent accueilli n’a pas toujours la possibilité de se retrouver avec ses frères et sœurs et il n’ose pas toujours demander des temps d’échanges car rien n’existe réellement pour cela.

Notre expérience de l’accueil de fratrie nous amène à entendre les demandes des jeunes en premier lieu. La complexité des situations de séparation familiale nous pousse à chercher une solution qui permettrait d’offrir à des membres d’une même famille la possibilité de se retrouver, de se rencontrer, selon des modalités adaptables en fonction de chacun. L’organisation des rencontres avec les membres d’une même famille dans le cadre de la protection de l’enfance est toujours pensé verticalement (parent-enfant) mais très rarement horizontalement (fratrie).

Pour répondre à ce manquement, nous avons créé un service appelé CASTOR & POLLUX en référence à la mythologie grecque. Ils sont les « fils de Zeus » et transportés au ciel, ils devinrent la constellation des Gémeaux. Ce service adossé à l’institution a l’ambition de préserver le lien entre des frères et sœurs. Nous avons créé ce nouveau service en nous appuyant sur cet établissement qui est déjà lieu de rencontres, cela nous permet de développer rapidement de nouvelles synergies avec l’expérience de prise en compte des publics concernés et la capacité d’évaluation des situations à risques. Le département de l’ESSONNE par le biais de la Direction de la Prévention et de la Protection de l’Enfance (DPPE) soutient ce projet.

Ce service CASTOR & POLLUX offre un lieu de rencontre pour des frères et sœurs. Dans un premier temps pour les jeunes accueillis au sein de l’institution qui n’ont pas d’espace pour jouer, discuter, vivre des moments avec leurs frères ou sœurs vivants en famille ou dans une autre institution. Dans un deuxième temps, nous avons pour ambition de l’ouvrir pour des enfants et adolescents accueillis dans d’autres institutions.

CASTOR & POLLUX propose une rencontre, un instant pour permettre l’échange, au travers d’une activité manuelle, ludique, un jeu de société, un jeu vidéo, une sortie, du shopping ou toute autre activité faisant lien. L’espace de ces rencontres se veut simple et adaptable à chacun en fonction des âges des enfants. En fin de rencontre, une photo instantanée est réalisée et donnée à chacun pour clôturer ce moment ; cette photo permet par la suite aux enfants et adolescents de se représenter l’instant vécu ensemble. Elle est à la fois unique et commune, car le système « polaroid » capte l’instant et le restitue et ce n’est donc jamais le même moment deux fois de suite. Chacun repart avec son souvenir et peut être l’envie, la capacité d’en créer d’autres.

Emmanuel BRETON, Directeur du Foyer Educatif LA PASSERELLE